Connectez-vous

Se souvenir de moi

Inscrivez-vous

ans
Un mot de passe vous sera envoyé
sur votre adresse de messagerie.

Mot de passe oublié

Un nouveau mot de passe vous sera envoyé
sur votre adresse de messagerie.

Nouveau mot de passe

Saisissez votre nouveau mot de passe ci-dessous, puis resaisissez le pour confirmation.

Croisement dépassement

Croisement dépassement

Croiser, dépasser et être dépassé

Les croisements et les dépassements sont des situations particulièrement dangereuses car elles impliquent une interaction avec les autres usagers. Le risque d’accrochage et de collisions, est donc particulièrement important.

Lorsque je croise ou dépasse d’autres usagers, je dois tenir compte de l’ensemble des indices utiles et adapter mon allure pour effectuer des manœuvres en toute sécurité

4 compétences liées au croisement et au dépassement :

•    Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte
•    Adapter l’allure aux situations
•    Passer des virages et conduire en déclivité
•    Croiser, dépasser et être dépassé

Il s’agit de croiser un usager qui arrive en sens inverse. En règle générale, le croisement se fait toujours par la droite. Je ralentis, et je sers à droite pour éviter l’accrochage. Il faut savoir adopter les bons comportements en fonction des situations.

En cas d’obstacle sur la chaussée :
C’est celui qui a l’obstacle dans sa voie, qui doit céder le passage à celui qui arrive en face.

Véhicules encombrants (plus de 2 m de large ou plus de 7m de long) :
C’est le véhicule le plus encombrant qui doit faciliter le passage au véhicule le plus petit.
Sauf pour les transports en commun en agglomération : c’est à moi de leur faciliter le passage

Les croisements en pente :
L’objectif est de faciliter le croisement en toute sécurité.

Croisement difficile – même gabarit :
Priorité au véhicule qui monte. Si je descends, je m’arrête pour faciliter le passage.

croisement-difficile-forte-decliviteCroisement impossible – même gabarit:
Priorité au véhicule qui monte. C’est le véhicule qui descend qui recule.

croisement impossible forte déclivité

Croisement impossible – véhicule unique/véhicule avec remorque :
Priorité au véhicule avec remorque, qu’il monte ou qu’il descende. C’est le véhicule unique qui recule.

croisement-impossible-forte-déclivité-voiture avec remorqueCroisement impossible – véhicule léger / véhicule lourd :
Priorité au véhicule lourd, qu’il monte ou qu’il descende, c’est le véhicule léger qui recule.
croisement-impossible-vehicule-leger-vehicule-lourdCroisement impossible – camion/ autocar :
Priorité à l’autocar (transport de passager) qu’il monte ou qu’il descende, c’est le camion qui recule.

croisement-impossible-forte-declivite-camion-autocar

Le dépassement se fait toujours par la gauche.
Dépasser est un manœuvre particulièrement dangereuse car un nombre important de paramètre doivent être pris en compte :
•    La signalisation
•    La visibilité
•    La configuration des voies et de la circulation
•    Le comportement des autres usagers et l’anticipation de leurs intentions

Avant de dépasser, je vérifie que j’en ai le droit et la possibilité 

Je vérifie que les panneaux ne me l’interdisent pas :
•    Panneau interdiction de dépasser
•    Panneau interdiction de dépasser pour les véhicules de transport de marchandise de plus de 3t5

Je respecte le marquage au sol :
•    Ligne discontinue :  autorise le dépassement
•    Ligne continue : interdit de la franchir ou de la chevaucher (sauf cas de force majeure)
•    Ligne mixte : je tiens compte de la ligne la plus proche de moi. Si celle-ci est discontinue, je peux dépasser
•    Ligne de dissuasion : autorise uniquement le dépassement de véhicules lents ou roulant lentement

Je m’assure de ne pas dépasser les limitations de vitesse :
Le dépassement ne doit pas impliquer un excès de vitesse.
Il faut rouler à 20km/h de plus que le véhicule que je dépasse pour effectuer la manœuvre.
Dépasser un véhicule qui roule à 70km/h nécessite donc une vitesse de 90km/h soit une distance de 250m.

Je m’assure d’avoir une bonne visibilité :
Je dois avoir une bonne visibilité à l’avant comme à l’arrière sur une distance suffisante.

Je m’interdis tout dépassement dans les certaines situations.
•    En sommet de côte,
•    Dans un virage,
•    A proximité d’une intersection,
•    A l’approche d’un passage à niveau,
•    En présence de brouillard ou de forte pluie réduisant fortement la visibilité.

Je prends en compte la présence d’usagers vulnérables.
Il y a interdiction de dépasser si quelqu’un est engagé sur un passage pour piétons ou quand un automobiliste freine à hauteur d’un passage pour piétons.

Comment je dépasse ?

Après m’être assuré que j’ai le droit de dépasser, je peux engager la manœuvre.

Avant le dépassement
•    Je contrôle que la voie est libre : rétroviseur intérieur, extérieurs,
•    J’avertis les autres usagers en actionnant le clignotant,
•    Je vérifie l’angle mort en vision directe.

Pendant le dépassement
•    J’augmente l’allure en respectant la limitation de vitesse,
•    Je conserve un espace latéral suffisant (piétons ou 2 roues = 1m en ville / 1.50m hors agglomération).

Après le dépassement
•    Je contrôle le rétroviseur intérieur : je ne me rabat que quand je vois le véhicule en entier dans mon rétroviseur intérieur (pour éviter de faire « une queue de poisson ».
•    J’avertis en actionnant mon clignotant
•    Je me rabats en douceur en maintenant une distance de sécurité suffisante

Les dépassements particuliers

Dépasser par la droite
Uniquement si le véhicule qui me précède tourne à gauche et que la distance est suffisante
A noter : remonter par la droite une file ininterrompue de véhicule n’est pas considérer comme un dépassement

Dépasser la nuit hors agglomération
Je veille à ne pas éblouir les autres usagers :
•    Je reste en feux de croisement quand je suis derrière le véhicule,
•    Je passe en feux de route quand j’arrive à sa hauteur.

Dépasser plusieurs véhicules
Je peux dépasser uniquement si l’espace vers l’avant est suffisant et si je peux me rabattre en toute sécurité.

Dépasser des usagers vulnérables
Pour dépasser piétons, cyclistes, animaux, cavaliers…je maintiens un intervalle latéral de sécurité :
•    1 mètre en agglomération,
•    1.5 mètre hors agglomération.

Dépasser quand la visibilité est réduite
Cela n’est possible que lorsque je circule sur une route :
•    à sens unique,
•    à 3 ou 4 voies et qu’une ligne continue me sépare de la circulation en sens inverse

Neige et verglas
Il est interdit de dépasser un engin de service hivernal en mission

Être dépassé

Quand je suis dépassé, j’observe un comportement raisonnable et facilitateur :
•    Ne jamais accélérer.
•    Serrer à droite.
•    Garder la même allure mais ralentir si un usager arrive en face.
•    Allumer les feux de croisement la nuit, quand le véhicule qui dépasse est parallèle au mien.
•    Si la route est mouillée, actionner les essuie-glaces pour éviter les projections d’eau engendrées par le véhicule qui me dépasse

Tous les contenus de ce site sont protégés par les droits d'auteur. Toute reproduction complète ou partielle sans accord préalable vous expose à des poursuites. © 2019 CoursDeCode.com - Mentions légales  Contact

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account