Connectez-vous

Se souvenir de moi

Inscrivez-vous

ans
Un mot de passe vous sera envoyé
sur votre adresse de messagerie.

Mot de passe oublié

Un nouveau mot de passe vous sera envoyé
sur votre adresse de messagerie.

Nouveau mot de passe

Saisissez votre nouveau mot de passe ci-dessous, puis resaisissez le pour confirmation.

L’autoroute

Circuler sur l’autoroute

Comprendre comment circuler en toute sécurité sur l’autoroute

La conduite sur autoroute est particulière. Des règles de circulation sont spécifiques et nécessitent d’être bien maîtrisées pour une conduite sûre. Dans ce cours, il sera question de comprendre quels sont les bons comportements à adopter pour intégrer le trafic autoroutier, et y circuler en toute sécurité.

D’autre part, lorsque l’on s’apprête à faire de longs trajets sur autoroute, il est également important de bien se préparer pour prendre la route dans de bonnes conditions.

Signalisation

panneau-indication-C207 autorouteEntrée d’autoroute

Route réservée à la circulation rapide, comportant en général deux chaussées à sens unique.

Ce réseau se caractérise par l’absence d’intersection.

L’entrée sur autoroute se fait uniquement au niveau de points spécifiquement aménagés pour cela.

panneau-indication-C208 fin d'autorouteSortie d’autoroute

Ce panneau indique que je quitte l’autoroute

Panneau indication C107 route à acces règlementéeRoute à accès réglementé

Route réservée à la circulation automobile sur laquelle la vitesse est limitée à 110 km/h en règle générale.

Il ne s’agit pas d’autoroute, mais la vitesse y est également élevée.

panneau-indication-c108Fin de route à accès réglementé

Ce panneau indique la fin de la route à accès réglementé.

Accès interdits

Du fait de la vitesse élevée, tous les véhicules ne sont pas autorisés à entrer sur l’autoroute ou sur une route à accès réglementé.
Sont interdits : les piétons, les cyclistes, les cyclomotoristes, les tracteurs.
Leur faible vitesse mettrait ses usagers en danger.

Insertion

L’insertion sur autoroute se fait grâce à une voie d’insertion qui rejoint les voies d’autoroute.
Cette voie permet d’atteindre une vitesse suffisante pour intégrer la circulation.
Mais je dois adapter mon allure pour céder le passage aux véhicules qui circulent déjà sur l’autoroute et m’insérer de manière fluide sans gêner leur progression.
Je ne dois jamais m’arrêter dans cette voie, sauf en cas de force majeur (bouchons).
Je signifie mon intention de m’insérer en actionnant le clignotant.

Péage

Les barrières de péage sont le plus souvent présentes à l’entrée et/ou la sortie d’autoroute.
La plupart du temps, je prends un ticket à l’entrée et je paie en sortant.
Le montant du péage dépend de la catégorie du véhicule et la longueur du trajet.

Pour aborder un péage en toute sécurité, je ralentis conformément à ce que m’indique les panneaux de limitations de vitesse.
Je repère également les voies ouvertes et les moyens de paiement associés (péagiste, pièces de monnaie, pièces et billets, carte bancaire, télépéage).

Lorsqu’une flèche verte surplombe la voie, tous les moyens de paiement sont acceptées.

Lorsque le télépéage est associé à une zone 30, cela signifie que si je suis abonné je peux passer la barrière sans m’arrêter mais sans dépasser les 30kms/h. Ce type de dispositif permet de fluidifier le trafic.

Position sur la chaussée

En marche normale, je circule toujours sur la voie la plus à droite (sauf voie réservée).
J’utilise les voies du milieu ou de gauche pour dépasser ou changer de direction.
La voie pour véhicule lent est réservée aux véhicules roulant à une vitesse inférieure à 60 km/h.
Je ne circule jamais sur la bande d’arrêt d’urgence. Je ne peux m’y arrêter uniquement en cas d’urgence.

Vitesse

Vitesses maximales :
–    130 km/h par temps sec (110 km/h sur les autoroutes périurbaines),
–    110 km/h  par temps de pluie et pour les jeunes conducteurs (100 km/h pour les zones abaissées à 110 km/h),
–    50 km/h quand la visibilité est inférieure à 50m.

Vitesse minimale : 80 km/h minimum sur la voie la plus à gauche (par temps sec et clair).

vitesse

Intervalle de sécurité

A 130 kms/h, je dois voir 2 traits de la bande d’arrêt d’urgence entre mon véhicule et celui qui précède. Quelle que soit ma vitesse, l’intervalle correspond à la distance parcourue pendant 2 secondes.
Panneau d'information de sécurité SR2aPanneau d'information de sécurité SR2bintervalle de sécurité

Dépassements

Tous les dépassements se font par la gauche. Je ne dépasse jamais par la droite pour éviter la collision si le véhicule que je dépasse se rabat.

Je peux dépasser plusieurs véhicules en une seule manoeuvre

Je peux dépasser en présence d’une ligne de dissuasion. Placée à proximité d’une sortie,  elle dissuade les usagers sur les voies de gauche de se rabattre pour rejoindre la sortie.

Lorsque je dépasse des véhicules encombrants, je dois tenir compte de leur gabarit et de leur vitesse.

Nb : sur une chaussée à 3 voies de circulation, les véhicules de plus de 3.5t et les ensembles de véhicules de plus de 7 m de long ont l’interdiction de circuler sur la voie la plus à gauche.
Ils sont également limités à 90km/h.

Manœuvres interdites

Sur l’autoroute, il est strictement interdit :
–    de faire demi-tour,
–    de faire marche arrière, y compris sur la bande d’arrêt d’urgence,
–    de circuler sur la bande d’arrêt d’urgence,
–    de circuler, s’arrêter ou stationner sur la bande centrale séparative, y compris en cas d’urgence.

Circulation dense

Lorsque la circulation est dense, des files se forment. Il est alors nécessaire d’adapter son allure de manière à conserver l’intervalle de sécurité de 2 secondes minimum.
Je ne change pas de file pour essayer d’aller plus vite.
Je reste dans ma voie, sauf pour changer de direction (sortie, bifurcation…).

Arrêt d’urgence

En cas d’urgence (malaise, panne, accident) :
–    j’allume les feux de détresse,
–    je m’arrête sur un emplacement d’arrêt d’urgence,
–    je mets le filet haute visibilité,
–    je place mes passagers derrière la glissière de sécurité,
–    je contacte les secours à l’aide d’une borne d’appel d’urgence (placée tous les 2 kms) afin de faciliter ma localisation.

Il n’est pas recommandé de placer le triangle de signalisation car sur l’autoroute cela serait trop dangereux pour le piéton.

panneau indication C26a voie de détresse à droiteLes voies de détresse, présentes dans les longues descentes, permettent aux véhicules dont les freins sont défaillants de s’arrêter.

En effet,  ces voies matérialisées par un damier rouge et blanc se terminent par un lit d’arrêt d’urgence de sable ou de graviers.

Fatigue et somnolence

Sur l’autoroute, les longs trajets et la monotonie entraînent fatigue et somnolence.
Ces 2 facteurs augmentent considérablement le risque d’accident : sur autoroute, ils causent 1/3 des accidents mortels.
Repérer les signes annonciateurs : baîllements, raideur dans la nuque, difficultés de concentration, picotements dans les yeux, difficultés de concentration, erreurs de trajectoire, besoin de changement de position, douleurs dans les jambes…
Dés l’apparition de ces signes, je dois m’arrêter même si je suis presque arrivé.

Les solutions :
–    Faire au minimum une pause d’1/4 d’heure toutes les 2 heures.
–    Éviter de conduire entre 2h et 5h du matin et entre 14h et 16h.
–    Utiliser les aires de repos  et les aires de services (restauration, station essence, aire de jeux, aire de pique nique…).
–    Avant de partir, j’aère mon véhicule.
–    Je vois de l’eau et j’évite de prendre un repas trop lourd qui favorise la somnolence.
–    Je relâche la tension musculaire grâce à quelques exercices d’étirement.

Bonnes réactions

Sur autoroute, certaines situations sont particulièrement problématiques et peuvent rapidement vous mettre en danger :
–    Véhicule à contre sens : la présence d’un véhicule à contre sens est annoncé par un panneau à message variable ainsi que sur la radio. Dés que je reçois “l’alerte contre sens”, je rejoins l’aire de repos la plus proche, je ralentis pour augmenter mon champ de vision et les distance de sécurité. Surtout je n’engage pas de dépassement.
–    Erreur de direction : si je manque ma sortie ou que je me trompe de direction, je rejoins la prochaine sortie. Je ne fais jamais demi-tour ou marche arrière.
–    Erreur de voie au péage : si je trouve dans la mauvaise voie de péage, je ne fais pas marche arrière. J’actionne les feux de détresse et j’utilise le bouton d’interphone du péage pour contacter le personnel qui fera le nécessaire.

Tous les contenus de ce site sont protégés par les droits d'auteur. Toute reproduction complète ou partielle sans accord préalable vous expose à des poursuites. © 2019 CoursDeCode.com - Mentions légales  Contact

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account