Connectez-vous

Se souvenir de moi

Inscrivez-vous

ans
Un mot de passe vous sera envoyé
sur votre adresse de messagerie.

Mot de passe oublié

Un nouveau mot de passe vous sera envoyé
sur votre adresse de messagerie.

Nouveau mot de passe

Saisissez votre nouveau mot de passe ci-dessous, puis resaisissez le pour confirmation.

Les motards

Les motards

Respecter les motards

En 2014, 24% des accidents impliqués des motocyclistes alors qu’ils ne représentent que 1.5% du trafic. 18% de la mortalité routière concerne les motocyclistes.

Je dois donc être particulièrement vigilant pour détecter la présence de motard.

En effet, les motards sont peu visibles :

  • plus petits qu’une voiture, ils sont souvent cachés par d’autres véhicules,
  • plus rapides, ils arrivent rapidement à ma hauteur,
  • moins bien équipés en matière d’éclairage, ils sont pour cette raison l’obligation de rouler en feux de croisement,
  • plus maniables, ils peuvent facilement changer de position sur la chaussée.

Je n’oublie jamais que je ne suis pas seul sur la route.

Lors de mes changements de voies ou de direction :
– je regarde systématiquement mes rétroviseurs,
– je ne me déporte qu’après avoir fait plusieurs contrôles dans mon angle mort et avoir actionné mon clignotant pour signifier mon intention.

Aux intersections, je dois prendre conscience que les motos ont une capacité d’accélération supérieure à une voiture.

Quand j’arrive à hauteur d’une intersection sur laquelle je n’ai pas la priorité, si j’aperçois un motocycliste, il est certainement déjà trop tard pour passer.
Il est préférable d’attendre.  Couper la voie ou surprendre un motard est particulièrement dangereux pour lui. Un freinage brutal pour un motard, c’est l’accident assuré.

Lorsque un motard me dépasse, je lui facilite le passage.
Je m’écarte légèrement sur la droite en restant dans ma voie de circulation. Je réalise cet écart en toute sécurité en vérifiant qu’aucun véhicule ne soit gêné.

Dans les virages les motards se penchent et coupent parfois les virages. En cas de chaussée humide, ils peuvent déraper. Lorsque je suis un motard, j’augmente la distance de sécurité.

La circulation inter file concerne la possibilité pour un moteur de circuler entre 2 files de voitures.

Cette circulation inter-file est autorisée dans certains départements dans le cadre d’une expérimentation.

Cette possibilité est laissée uniquement sous 2 conditions :
•    Sur les autoroutes et les routes à au moins 2 fois 2 voies séparées par un terre plein central, et où la vitesse autorisée est comprise entre 70km/h et 130km/h.
•    Lorsque la circulation est dense et qu’elle s’établit en files ininterrompues sur toutes les voies

Pour permettre cette circulation inter-file :
•    je laisse un espace suffisant entre les files,
•    je vérifie régulièrement mes rétroviseurs et mes angles morts,
•    j’évite les manœuvres et les écarts trop brusques,
•    je signale toujours mes intentions en utilisant les clignotants.

 

Tous les contenus de ce site sont protégés par les droits d'auteur. Toute reproduction complète ou partielle sans accord préalable vous expose à des poursuites. © 2019 CoursDeCode.com - Mentions légales  Contact

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account