Les risques du téléphone au volant

L’usage du téléphone au volant est particulièrement répandu, et pourtant il multiplie par trois le risque d’accident. Quels sont les risques sur la conduite, pour vous et pour les autres ? La Sécurité routière vous informe sur les dangers de l’utilisation du téléphone au volant.

De multiples conséquences sur la conduite

L’usage du téléphone au volant a de multiples conséquences sur la conduite et la sécurité des automobilistes. Aucune d’entre elles n’est à sous-estimer :

  • Augmentation du temps de réaction ;
  • Augmentation du temps de freinage :
  • Réduction de la distance de sécurité ;
  • Difficulté à maintenir le véhicule dans la voie de circulation ;
  • Difficulté à maintenir une vitesse adaptée ;
  • Réduction du champs de vision ;
  • Difficulté à s’insérer sans danger dans le flux de circulation ;
  • Provocation de stress, de tension voire de frustration ;
  • Moindre conscience de l’environnement.

Une source de distraction

«Quand vous regardez votre téléphone, qui regarde la route ?» Le smartphone est le seul dispositif qui cumule les quatre sources de distraction qui peuvent détourner l’attention d’un conducteur :

  • La distraction visuelle : le conducteur quitte la route des yeux ;
  • la distraction cognitive : le conducteur se concentre sur la conversation ou sur ce qu’il lit plutôt que sur la route et la conduite ;
  • la distraction auditive : le conducteur n’est plus attentif aux bruits extérieurs qui peuvent le prévenir d’un éventuel danger ;
  • la distraction physique : Le conducteur ne tient plus son volant à deux mains lorsqu’il compose un numéro, envoie un message ou tient son téléphone en main.

Attention !

Lire un message en conduisant multiplie le risque d’accident par 23 : il oblige le conducteur à détourner les yeux de la route pendant en moyenne 5 secondes.


Que dit le code de la route ?

L’utilisation d’un téléphone portable tenu en main est sanctionnée par une amende forfaitaire de 135 € et un retrait de 3 points du permis de conduire. Le fait de consulter ou manipuler son téléphone est également interdit et est passible des mêmes sanctions.

Le fait de placer dans le champ de vision du conducteur d’un véhicule en circulation un appareil en fonctionnement doté d’un écran et ne constituant pas une aide à la conduite ou à la navigation est interdit. Cette infraction est sanctionnée d’une contravention de 5ème classe d’un montant de 1 500 euros au maximum et d’un retrait de 3 points du permis de conduire. L’appareil peut être saisi par les forces de l’ordre et définitivement confisqué après condamnation du contrevenant par le tribunal.

Voir les sanctions


Comprendre le danger

Internet, textos, réseaux sociaux : avec le smartphone nous pouvons désormais rester connecté partout et tout le temps. Mais au volant, l’utilisation de ce téléphone intelligent représente un réel danger. Impossible en effet de regarder simultanément la route et l’écran de son smartphone. 

Un bouleversement des comportements même au volant

En France, les derniers chiffres sur l’utilisation du smartphone montrent l’attachement, mais aussi la dépendance à cet objet d’hyper-connectivité : chaque Français envoie en moyenne 156 SMS par semaine (contre 19 en 2009). Pour 38% des conducteurs, regarder son smartphone lorsqu’il émet un son est un réflexe. Le pourcentage s’élève à 67% pour les moins de 35 ans.

Mais le smartphone a également bouleversé les comportements sur la route et son usage au volant se banalise : aujourd’hui près de 60% des Français utilisent leur smartphone en conduisant (contre 46% en 2016). Ce chiffre est encore plus important chez les moins de 35 ans.
Le syndrome FOMO : une nouvelle forme de dépendance

FOMO pour “Fear Of Missing Out”, ou en français, la peur de rater quelque chose, est un besoin irrépressible d’être constamment en relation avec les autres, d’être au courant des dernières actualités, d’être joignables à tout moment.

Cette angoisse d’être coupé du monde rend les utilisateurs de smartphone quasiment incapables de résister au téléphone qui sonne ou qui vibre, à l’écran qui s’allume, au message qui s’affiche.

Une préoccupation mondiale

L’Organisation mondiale de la santé a rédigé un rapport pour sensibiliser au danger du téléphone au volant, tandis que de nombreux pays lancent des actions de communication. Aux États-Unis, notamment, l’usage du smartphone au volant est devenu la principale cause de mortalité des adolescents sur la route devant la consommation d’alcool. 


Conseils pour éviter les risques

Voici quelques méthodes pour ne pas toucher son téléphone en conduisant :

  • Débranchez : la solution est radicale mais elle est efficace. Éteignez votre portable ou mettez-le en mode « avion » avant de prendre le volant.
  • Mettez-le dans votre coffre : vous avez peur de craquer ? Mettez toutes vos affaires (toutes, téléphone compris) dans le coffre de votre voiture ou le top-case de votre deux-roues.
  • Anticipez : vous avez un coup de fil important ? Faites le AVANT de prendre la route.
  • Déléguez : si vous êtes accompagné·e, demandez à votre passager de prendre la communication.
  • Faites une pause : si vous ressentez le besoin de consulter votre téléphone, profitez-en pour faire une pause. Arrêtez vous dans un lieu approprié et sécurisé pour soi et pour les autres (parking, aire de repos, place de stationnement, etc.). Sur l’autoroute, il faut s’arrêter sur les aires aménagées et jamais sur les bandes d’arrêt d’urgence.
  • Calculez : pensez aux sanctions encourues. Si vous êtes verbalisé pour utilisation du téléphone, vous risquez 135 euros d’amende et une perte de 3 points sur le permis.
  • Détendez-vous : vous avez manqué un appel ? Soyez positif : savourez ce moment de déconnexion ! Tous les appels téléphoniques ne sont pas urgents.
  • pensez à vos amis : assurez-vous toujours, lorsque vous appelez un proche, qu’il n’est pas en train de conduire. Et si c’est le cas : raccrochez !

Rappel : téléphoner avec un kit mains-libres est presque aussi dangereux que de téléphoner sans. En effet, le danger, c’est la distraction causée par la conversation qui nous emmène « ailleurs » que sur la route. Le risque est moins grand avec votre passager, car présent dans la voiture, il adaptera son comportement à la survenue de tout événement.

Passez en «Mode conduite»

Pour éviter d’être distrait par vos appels et SMS, utilisez l’application «Mode Conduite» qui envoie un message à ceux qui vous contactent lorsque vous conduisez.

Téléchargez l’application Android «Mode conduite»

A noter : sous iOS11, l’iPhone peut détecter une situation de conduite et bloquer les notifications. N’oubliez pas d’activer la fonctionnalité “Ne pas déranger en voiture”. Sous Windows Phone, vous pouvez aussi activer le mode conduite.

En savoir plus sur les applications pour mieux conduire

source : https://www.service-public.fr/
Source : https://www.demarches.interieur.gouv.fr
Source : https://www.securite-routiere.gouv.fr/

Rejoignez les 1.600.000 personnes qui ont révisé leur code de la route gratuitement et sans abonnement sur coursdecode.com

Tous les contenus de ce site sont protégés par les droits d'auteur. Toute reproduction complète ou partielle sans accord préalable vous expose à des poursuites. © 2021 CoursDeCode.com - Mentions légales   Contact